Rapport Belaval : mais où sont les archives ?

      Commentaires fermés sur Rapport Belaval : mais où sont les archives ?
Print Friendly, PDF & Email

Dès réception du matériel de vote, votez CFDT-CULTURE

Télécharger CFDT-CULTURE. Rapport de mission sur le patrimoine (=rapport Belaval) : mais où sont les archives ?

CFDT-CULTURE. Rapport de mission sur le patrimoine (=rapport Belaval) : mais où sont les archives ? 22 novembre 2018
Philippe BELAVAL : Mission sur le Patrimoine. Version définitive du 3 octobre 2018

Première offre culturelle et patrimoniale en ligne avec leurs « 52 millions de connexions sur leurs sites internet et plus de 2 milliards de pages vues » (d’après le rapport Des Archives en France pour 2016), les Archives se voient consacrer à peine dix petits paragraphes sur un peu plus d’une page dans le rapport -tant attendu- de Philippe Belaval modestement intitulé Des outils au service d’une vision.

Pas un mot sur le contrôle scientifique et technique au niveau national et territorial, et même, plus grave, lorsque cette mission légale est évoquée, c’est pour en attribuer l’exercice aux DRAC « dans tous les domaines du patrimoine » (p. 28).

Pas un mot sur la question essentielle du « quoi conserver », alors même qu’un document intégré dans la contribution ministérielle pour l’action publique 2002 dite « CAP 2022 » prônait sans discernement la destruction massive d’archives considérées comme non « essentielles ».

La seule proposition concrète pour les archives, le « regroupement des trois directions d’administration centrale » (existant respectivement au ministère de la Culture, au ministère des Armées et au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères) paraît tout simplement irréaliste. On passera sur le fait que le rapport semble trouver plus d’arguments pour prôner le rattachement au Premier ministre, avant de privilégier une autre option. Quand bien même cette dernière serait adoptée, on peut douter du poids réel de la direction spécifique ainsi créée au sein du ministère de la culture.

La CFDT-CULTURE, section Archives
Paris, le 23 novembre 2018