Author Archives: CFDT-CULTURE

Outlook : quel message nous envoie le ministère ? Épisode 2 : de la servitude volontaire

      Commentaires fermés sur Outlook : quel message nous envoie le ministère ? Épisode 2 : de la servitude volontaire

Nous avons évoqué précédemment le changement de messagerie au profit d’Outlook, dont nous regrettons la complexité et certaines régressions fonctionnelles qu’il apporte, sans parler de l’ancrage dans la nébuleuse technique de Microsoft qu’il impose. Cela revient à se lier à un seul éditeur, une entreprise privée américaine dont on peut s’interroger sur ses pratiques. Choisir un logiciel, ce n’est pas que faire un choix technique ; c’est aussi faire un choix politique et philosophique. Ici, on s’est réfugié dans le choix de la facilité du propriétaire, tout en renonçant à certaines libertés. Une servitude volontaire en somme.

Outlook : quel message nous envoie le ministère ? Épisode 1 : plus de complexité et moins d’efficacité

      Commentaires fermés sur Outlook : quel message nous envoie le ministère ? Épisode 1 : plus de complexité et moins d’efficacité

Un changement important vient d’affecter les agents de l’administration centrale, des services à compétence nationale (SCN)du ministère de la Culture et maintenant des directions régionales des affaires culturelles (DRAC), avec le changement d’un outil crucial au quotidien : la messagerie. Depuis la fin de l’été, le logiciel de Microsoft, Outlook, a progressivement remplacé Mozilla Thunderbird et le webmail en ligne, Télém@c.

Réforme des retraites : à qui profitent les fausses infos ? Pas aux salariés ni aux agents !

      Commentaires fermés sur Réforme des retraites : à qui profitent les fausses infos ? Pas aux salariés ni aux agents !

Simulateurs bidons, projections farfelues, réalité déformée… Les débats sur la réforme de retraites virent à l’affrontement et les fausses informations se multiplient.

Réforme des retraites : revendications et points de vigilance de la CFDT pour la fonction publique

      Commentaires fermés sur Réforme des retraites : revendications et points de vigilance de la CFDT pour la fonction publique

La CFDT revendique depuis plusieurs années une refonte complète du système des retraites, car elle le considère opaque, complexe et injuste pour les femmes, les polypensionnés, les précaires et les bas salaires. Elle revendique une meilleure équité dans l’attribution des droits familiaux…

La CFDT défend la réforme systémique qui permettra le passage des 42 régimes de retraites actuels à un seul, pour redonner confiance dans le système de répartition intergénérationnelle en renforçant les solidarités entre les générations et les professions, du privé et du public.

Les 500 euros de la discorde : quand le ministère oublie une grande partie de ses agents…

      Commentaires fermés sur Les 500 euros de la discorde : quand le ministère oublie une grande partie de ses agents…

Le ministre a annoncé le versement d’une prime de 500 € à tous les agents en poste en septembre en administration centrale, en services déconcentrés et dans les services à compétence nationale. Inévitablement, cela nous interpelle, pour ne pas dire que cette annonce nous laisse interloqués !

Cette prime – et l’annonce qui va avec-pourrait être perçue comme un signe positif en direction des agents qui sont confrontés au plan de transformation ministérielle.

Mais sans discuter du montant c’est bien la manière qui interroge.

Réforme des retraites : la CFDT réaffirme son opposition à toute réforme paramétrique

      Commentaires fermés sur Réforme des retraites : la CFDT réaffirme son opposition à toute réforme paramétrique

La CFDT reste ferme et réaffirme son refus d’une réforme paramétrique avant la grande réforme systémique qu’elle appelle toujours de ses vœux, à condition qu’elle soit une réforme de justice sociale.
Une concertation s’est engagée avec le Haut-Commissariat à la Réforme des Retraites (HCRR) depuis avril 2018, soit depuis plus de 18 mois. Les échanges ont été nombreux et riches. Le rapport Delevoye présenté en juillet dernier aux partenaires sociaux constitue la base des discussions qui se sont ouvertes depuis septembre et qui doivent aboutir au projet de loi créant le système universel de retraite, ainsi qu’aux mesures d’accompagnement sectorielles indispensables. Cette concertation piétine du fait des atermoiements et des hésitations du gouvernement. Il faut que celui-ci donne des gages sur la portée et le sens de la réforme des retraites qu’il souhaite mener.