Réforme des retraites

Print Friendly, PDF & Email

L’avenir des retraites

Retrouvez toutes les informations et tous les outils indispensables pour comprendre la réforme des retraites.

Retraites : le gouvernement fait le choix du 49-3 mais pas celui de la justice sociale

Le gouvernement a décidé d’actionner la procédure du 49.3 et d’engager sa responsabilité sur le projet de loi de réforme des retraites. C’est son choix. La Cfdt déplore que les débats n’aient pu se tenir jusqu’au bout. La multiplication stérile d’amendements sans aucun intérêt tout comme le recours au 49-3 sont deux stratégies politiques qui n’offrent pas de perspectives aux travailleurs. Le débat sur le sens de la réforme a été rendu impossible. LIRE LA SUITE

Retraites : le gouvernement doit s’engager pour tous les fonctionnaires

Tribune parue dans Libération – 28 février 2020 cosignée par la secrétaire générale de la CFDT Fonctions publiques et les secrétaires généraux des fédérations CFDT de la Fonction publique

Si certains personnels de la fonction publique seront gagnants avec la réforme des retraites, les choix du gouvernement pénalisent fortement une majorité d’agents plus fragilisés. LIRE LA SUITE

Réforme des retraites : la CFDT mobilisée pour obtenir des avancées !

Depuis de nombreuses années, la CFDT défend un système de retraite universel et plus juste, où tous les actifs, du public comme du privé sont solidaires.

Pour la CFDT, la réforme proposée par le gouvernement ne permet pas de s’attaquer aux injustices que subissent aujourd’hui les travailleurs les plus précaires, les femmes, les jeunes qui cotisent sans s’ouvrir de droits, les polypensionnés. Pire, en se focalisant sur la création d’un âge d’équilibre, injuste par nature, elle a dénaturé l’intention initiale de la réforme. LIRE LA SUITE

Réforme des retraites : premier round de discussion pour la conférence de financement

Alors que les députés débattent – avec peine – de la réforme des retraites, la conférence de financement entame ses travaux. Deux réunions se sont déjà déroulées les 18 et 20 février. La première sur les besoins de financement à court terme, la seconde sur la gouvernance du système à plus longue échéance. LIRE LA SUITE

Réforme des retraites : et c’est parti pour plusieurs semaines de débats parlementaires

  • L’examen du projet de loi sur la réforme des retraites à l’Assemblée nationale a débuté le 17 février. Prévu pour durer deux semaines, il devrait se prolonger vu les 41 000 amendements à passer en revue.
  • Les récentes concertations ont permis une série d’avancées, mais la question de la pénibilité n’est pas résolue.

Depuis le début de la semaine, la réforme des retraites est entre les mains des députés… qui ont déjà prévu que leurs nuits seraient courtes. La stratégie d’obstruction parlementaire, revendiquée haut et fort par La France insoumise, a été plutôt efficace. La commission spéciale chargée de faire un premier tri des amendements n’a pas pu mener son travail dans le temps imparti. Les députés vont donc devoir reprendre le travail de zéro et examiner les quelque 41 000 amendements déposés. Le vote final (en première lecture), initialement programmé le 3 mars, devrait en toute logique être repoussé. LIRE LA SUITE

Les réponses à vos questions sur la réforme des retraites

Depuis plus de deux ans la CFDT a pris part aux concertations organisées dans le cadre de la réforme des retraites. Si depuis plus de 15 ans notre organisation revendique la création d’un système de retraite universel, plus juste et plus solidaire, la réforme en cours n’est en aucun cas la nôtre et ne saurait souffrir d’aucun chèque en blanc : la CFDT va continuer à pousser ses revendications pour l’amélioration du projet de loi. Adhérents, militants, vous être nombreux à nous poser des questions sur ce futur système : vous trouverez ici des premiers éléments de réponses à vos questions récurrentes. LIRE LA SUITE

La conférence de financement sur les rails

Alors que les députés débattent du projet de loi retraites en commission spéciale, la conférence de financement s’est réunie le 30 janvier pour lancer ses travaux. Une première réunion de cadrage en présence du Premier ministre et de Jean-Jacques Marette (ex-directeur général de l’Agirc-Arrco), chargé d’organiser la réflexion et de faciliter les débats.  LIRE LA SUITE