Monthly Archives: avril 2019

NOTRE-DAME DE PARIS : CESSONS DE JOUER À LA LOTERIE AVEC NOTRE PATRIMOINE

      Commentaires fermés sur NOTRE-DAME DE PARIS : CESSONS DE JOUER À LA LOTERIE AVEC NOTRE PATRIMOINE

L’inimaginable s’est produit : hier soir, en quelques dizaines de minutes, un incendie a dévoré Notre-Dame de Paris. Une icône de Paris, de la France, un monument-clef de l’architecture a subi des dommages irréversibles, dont les étendues sont encore à évaluer.Cruauté de l’histoire, c’est au moment où commençait une des plus importantes campagnes de restauration de son histoire que Notre-Dame a failli disparaître : comme la cathédrale de Chartres, en 1836, quand des ouvriers travaillant sur sa couverture mirent involontairement le feu ; comme la Bibliothèque nationale, sur le site Richelieu, où heureusement le feu fut rapidement circonscrit ; comme à l’hôtel Lambert, à quelques mètres de Notre-Dame de Paris, dont les décors uniques disparurent pour partie… La liste serait longue des monuments qui ont été dévastés, parfois à jamais, pour un « simple » court-circuit électrique, comme le château de Lunéville ou l’hôtel de ville de La Rochelle.

Primes « d’administration centrale »

      Commentaires fermés sur Primes « d’administration centrale »

La CGT Archives a cru bon de railler la « témérité » et le « courage » des représentants CFDT n’ayant pas souhaité, lors du CT Archives du 27 mars 2019, prendre part au vote d’une motion CGT relative au jugement du tribunal de Montreuil du 5 octobre 2018.Ce n’est pas la première fois que nos camarades de la CGT (Archives ou d’autres syndicats de l’union CGT-CULTURE) présentent ainsi des motions « prêtes à voter » en séance. Il semble admis pour eux que la concertation avec les autres organisations syndicales est inutile. Il se confirme dès lors que le but principal des textes mis au vote par nos camarades n’est pas de faire progresser les droits des agents mais bien de mettre en avant des combats idéologiques, en utilisant une tribune – une de plus – pour dénoncer le manquement que constitue, à leurs yeux, le non-ralliement d’une autre organisation syndicale à leurs positions.