Du sens et des sous ! Déclaration liminaire de la CFDT-CULTURE au CT spécial des DRAC

      Commentaires fermés sur Du sens et des sous ! Déclaration liminaire de la CFDT-CULTURE au CT spécial des DRAC
Print Friendly

Monsieur le président, monsieur le secrétaire général, chères et chers collègues,

La CFDT-Culture souhaite commenter l’ordre du jour et rappeler avant le début de nos travaux les priorités qui sont les siennes au moment de préparer l’année 2018 :

  • établir l’équité indemnitaire

  • retrouver le sens de l’engagement au Ministère de la Culture

  • améliorer les conditions de travail

Ce comité technique (CT) doit nous permettre de répondre à ces enjeux, parce que la situation des DRAC l’exige.

S’agissant de l’équité indemnitaire, la CFDT Culture vous a rappelé, vous rappelle et vous rappellera en 2018 qu’il n’y a toujours aucune raison de mal payer un agent parce qu’il travaille au Ministère de la Culture.

Aucune mauvaise raison, aucune obligation réglementaire, et même aucune contrainte budgétaire telle que le rattrapage à court terme soit impossible.

La CFDT-Culture souhaite des objectifs clairs et des résultats rapides. Vous ne pouvez pas demander aux agents des DRAC une mobilisation générale en faveur de l’éducation artistique, du plan patrimoine et de la présence artistique sur tous les territoires, sans un engagement décisif sur les rémunérations. Pour réussir dans l’objectif de 100 % pour l’éducation artistique en 2022, il ne faudra pas être à 50 % en 2021. Eh bien, pour les primes, c’est pareil. Les agents font un beau métier : ils veulent aussi un beau salaire, au moins équivalent à celui des collègues des autres directions régionales.

Le beau métier : c’est notre seconde priorité. Il faut redonner du sens à l’action publique en matière de culture. Et ce n’est pas le document « action secrète 2022 » qui va y contribuer. Document dont nous ne savons pas si nous avons eu le tort de le recevoir ou de le diffuser, mais dont la phraséologie, la brutalité, l’existence même ont créé un profond malaise dans les DRAC. On a du mal à croire que ce sont des collègues qui ont rédigé ce qu’on a lu.

La CFDT-Culture vous propose un CT DRAC exceptionnel sur l’action publique 2022, qui nous permette d’échanger enfin, à partir de documents diffusables, si possible après avoir écouté les agents des DRAC, à partir d’une vraie prospective. Les conclusions seront sans doute différentes. La meilleure manière de transformer l’État Culture n’est pas de traquer des centaines d’agents déclarés inutiles, mais de mobiliser les compétences de tous les collègues au service d’un projet à long terme.

Enfin, s’agissant des conditions de travail, l’ordre du jour de cette instance doit nous permettre d’acter des avancées significatives, en espérant que nous n’aurons pas à y revenir : informatique, médecine de prévention, risques psycho-sociaux…

Les agents des DRAC ont besoin de résultats tangibles, et sur ces sujets aussi d’une ambition haute et d’un empressement à réussir.

Sinon, ce n’est pas la peine, effectivement, de parler d’avenir.

La CFDT-CULTURE, le 22 novembre 2017

Télécharger la déclaration de la CFDT-CULTURE : CFDT-CULTURE : du sens et des sous ! Déclaration liminaire au CT spécial des DRAC, 22 novembre 2017