Dépêche du ministère de la Culture : PROJET DE REGROUPEMENT DES SITES DE L’ADMINISTRATION CENTRALE

      Commentaires fermés sur Dépêche du ministère de la Culture : PROJET DE REGROUPEMENT DES SITES DE L’ADMINISTRATION CENTRALE
Print Friendly, PDF & Email

Dépêche parue sur le site du Ministère de la Culture et de la Communication le 4 décembre 2015

Le Secrétaire général a présenté, jeudi 3 décembre 2015, aux représentants du personnel de l’administration centrale, l’état d’avancement du projet de regroupement des sites de l’administration centrale du Ministère.

La réunion a permis de rappeler les 3 scenarios étudiés dans la perspective d’un passage de 7 sites d’administration centrale (Valois, Bons Enfants, Pyramides, Beaubourg, Saint-Cyr, Fontenay-Jaucourt et Richelieu) à 2 ou 3 sites au dernier trimestre 2018.

RAPPEL DES TROIS OPTIONS

SCENARIO 1

Le scénario 1 (scénario dit « patrimonial ») est construit avec l’assistance de l’Opérateur du patrimoine et des projets immobiliers de la Culture (Oppic).
L’accueil des agents se déploie sur :
– le site de la rue de Valois,
– l’immeuble des Bons Enfants qui accueillerait de nouveaux agents,
– le Quadrilatère Rohan Soubise qui accueillerait de nouveaux agents après que les Archives nationales aient déployé les fonds qui ont vocation à y être conservés.

La réunion a permis de rappeler les 3 scenarios étudiés dans la perspective d’un passage de 7 sites d’administration centrale (Valois, Bons Enfants, Pyramides, Beaubourg, Saint-Cyr, Fontenay-Jaucourt et Richelieu) à 2 ou 3 sites au dernier trimestre 2018.

SCENARIO 2

Dans le scénario 2, l’accueil des agents se déploie sur :
– le site de la rue de Valois,
– l’immeuble des Bons Enfants qui accueillerait de nouveaux agents,
– un immeuble de bureau d’une capacité de 250 à 300 postes de travail.

SCENARIO 3

Dans le scénario 3, l’accueil des agents se déploie sur :
– le site de la rue de Valois,
– un immeuble de bureau d’une capacité de 1300 et 1350 postes de travail.

Tous les scénarios impliquent la cession des immeubles de la rue des Pyramides et de la rue de Richelieu. Le scénario 3 implique, en plus, la cession de l’immeuble des Bons Enfants.

SOUTIEN DU SCENARIO 1

Le Secrétaire général a rappelé que la Ministre soutient le scénario patrimonial. Il permet en effet de regrouper l’administration centrale du ministère sur seulement trois sites, situés à proximité les uns des autres. Il permettra aussi de conduire un projet scientifique et culturel d’amélioration des conditions de conservation et de mise en valeur du patrimoine archivistique. Il permettra enfin de restaurer et valoriser tout l’ensemble patrimonial exceptionnel du Quadrilatère Rohan Soubise.

L’analyse menée par l’Oppic sur le site du Quadrilatère Rohan Soubise montre qu’il est  possible de créer plus de 300 postes de travail, un restaurant administratif de 450 à 500 places, bénéficiant à l’ensemble des agents, un espace sécurisé pour les œuvres d’art (salle des commissions du service des musées de France), un grand nombre de salles de réunions en sous-sol, tout en maintenant les espaces de formation actuellement présents.

Elle démontre également que la cession des immeubles de la rue des Pyramides et de la rue de Richelieu permet de financer l’opération de regroupement du scénario patrimonial.

Le scénario patrimonial serait conduit en plusieurs phases selon le calendrier suivant :

  • l’année 2016 permettrait d’arrêter précisément le nouveau schéma d’implantation de l’ensemble des services de l’administration centrale en concertation avec les  personnels et leurs représentants ;
  • 
les travaux d’aménagement des espaces de bureaux du Quadrilatère seraient réalisés en 2017 et 2018 ;
  • installation définitive des agents interviendrait au dernier trimestre 2018.

L’étude des deux autres scénarios est menée par un prestataire externe, sur la base de consultations menées auprès de spécialistes de la commercialisation d’espaces de bureaux.

PRÉSENTATION AU CONSEIL DE L’IMMOBILIER DE L’ÉTAT LE 16 DÉCEMBRE 2015

Le Secrétaire général et la cheffe de service de France Domaine présenteront l’analyse économique, technique et financière comparée des différents scénarios, le 16 décembre prochain, au Conseil de l’immobilier de l’État (organisme consultatif composé de parlementaires et de personnalités qualifiées).

Sur la base de l’avis qu’il rendra, le Gouvernement annoncera au premier trimestre 2016 le scénario retenu.