Prévention et lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans la Fonction publique : le guide de formation

      Commentaires fermés sur Prévention et lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans la Fonction publique : le guide de formation
Print Friendly, PDF & Email

Tuto #JeMarcheLe24 #NousToutes Prévention et lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans la Fonction publique : le guide de formation

La Fonction publique (DGAFP) a présenté son projet de Guide de formation sur la prévention et la lutte contre les violences sexuelles et sexistes dans la Fonction publique, édition 2018 à paraître prochainement.

Le Guide rappellera la nécessité de communiquer sur la prévention des violences sexuelles et sexistes, en amont des formations, et régulièrement. Pour les actions de formation, les publics prioritaires seront définis, une vigilance sera apportée à la constitution des groupes à former, les conditions pour une formation de qualité seront réunies et des outils complémentaires à la formation seront proposés.

La formation proposée sera de préférence multimodale (sur une durée minimum de 6 heures). Les connaissances théoriques (définition et cadre juridique) seront délivrées sous forme de modules à distance courts, interactifs et comprenant des quizz favorisant le soutien des apprentissages.

Le présentiel comprendra des études de cas (mais sans mise en situation) permettant aux stagiaires de développer leur « savoir agir ». Il est conseillé de s’appuyer sur le court-métrage de la MIPROF comme point d’entrée.

Le public ciblé 

La formation est destinée aux cadres dirigeants et supérieurs, aux cadres intermédiaires, aux référents égalité et cellule, aux professionnels RH, santé, prévention, social…, aux inspecteurs de santé et sécurité au travail (FPE), aux agents en charge d’une fonction d’inspection (FPT), aux inspecteurs du travail (FPH), aux représentants du personnel, notamment des CHSCT.

L’offre de formation

L’offre de formation à destination des employeurs varie selon le versant :

  • Fonction publique d’État : marché interministériel de formation à la prévention et à la lutte contre les violences sexuelles et sexistes porté par les ministères sociaux (ministères ayant souscrit au marché : Intérieur, Europe et affaires étrangères, Agriculture, Armées, Économie et Finances, Culture).
  • Fonction publique territoriale : offre de service du CNFPT sur la prévention des violences sexuelles et sexistes au travail pour accompagner les employeurs et les professionnels territoriaux (RH, assistants prévention…).
  • Fonction publique hospitalière : Action de Formation Nationale (AFN) « Repérer, prendre en charge et orienter les victimes de violences sexuelles et sexistes au travail » inscrite dans l’instruction du 16 juillet 2018 relative aux orientations retenues pour 2019 en matière de développement des compétences des personnels.

L’objectif de la formation

L’objectif de la formation portera sur :

  • Les obligations légales en matière de prévention, de protection des victimes et de lutte contre les violences sexuelles et sexistes, le harcèlement sexuel et les agissements sexistes
  • La prise de conscience de la responsabilité collective et individuelle
  • Les moyens d’agir à donner à chacun et chacune en fonction de son rôle mais également aux personnes victime ou témoin
  • L’amélioration du repérage et de l’accompagnement des victimes en renforçant la mobilisation des différents acteurs et faire cesser ces situations.

Le Guide de la CFDT

Le guide de la CFDT « Prévention des violences sexistes et sexuelles au travail » vient d’être mis à jour (novembre 2018). Il est disponible en téléchargement sur le site confédéral.

Appel au samedi 24 novembre

La tribune signée par Laurent Berger et ses homologues des autres organisations (hors FO) : « Nous, syndicalistes, nous marcherons pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail ».

Accord « Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique »

La CFDT Fonctions publiques signera l’accord égalité professionnelle.